17 novembre, Roanne - du 22 au 25 novembre, Saint-Etienne

Festival Face à Face

- Mis à jour : 13 novembre 2012 , par Jean-Benoit RICHARD


La 8ème édition du festival du film gay et lesbien Face à Face se déroule du 22 au 25 novembre en divers points de Saint-Etienne. A noter que le festival décentralise la soirée d’ouverture à Roanne le 17 novembre, avec la projection du film Les Invisibles de Sébastien Lifshitz, au cinéma Le Renoir.

Cette année, la dynamique équipe d’organisation a choisi d’explorer le thème "censure et autocensure". Le film de Lifshitz, également projeté en clôture à Saint-Etienne, illustre bien la thématique, expliquent les organisateurs : « Ce magnifique documentaire s’intéresse à la génération d’entre-deux guerres qui était réduite au silence et à la transparence pour espérer vivre en paix. Ces témoignages, parfois très courageux sont aussi plein d’espoir et nous encouragent à nous battre pour cette génération sacrifiée et celle à venir qui n’entend pas rester dans l’ombre. »

Les temps forts du festival

- jeudi 22 novembre à 21h au Cinéma Le Méliès projection en avant-première de Yossi film israélien (2012), réalisé par Eytan Fox. La projection sera suivie d’un échange en visioconférence avec le réalisateur.

- vendredi 23 novembre à partir de 20h à la Cinémathèque de Saint-Etienne 1ère nuit du court-métrage Face à Face, trois séances enchainées pour découvrir un best-of de courts métrages sur la thématique LGBT.

- samedi 24 novembre le festival propose une Soirée cabaret exceptionnelle à la Comédie de Saint-Etienne. Cette soirée sera très revival années 80 parisiennes, avec :

  • en première partie Madame Raymonde exagère, un one (wo)man show de Denis d’Arcangelo, au cours duquel l’artiste interprètera avec sa gouaille inimitable une série de chansons populaires et réalistes, accompagné par Sébastien Mesnil à l’accordéon ;
  • la nuit continuera à l’Estrade, le bar de la Comédie de Saint-Etienne, par un After "revival Piano Zinc", le bar musical mythique du quartier du Marais, à Paris, qui proposait dans les années 80, des soirées très conviviales et très chaleureuses, au cours desquelles ceux qui avaient de beaux organes poussaient la chansonnette pour le plaisir de tous. N’oubliez pas vos partitions, si vous vous sentez d’exprimer votre talent.

La bande-annonce du festival


Voir en ligne : http://www.festivalfaceaface.fr/


 
PUBLICITE