Le 1er décembre à Lyon

- Mis à jour : 28 novembre 2012 , par Jean-Benoit RICHARD

Comme chaque année, les associations de lutte contre le SIDA et de santé communautaire lyonnaises, soutenues par la ville de Lyon et l’Agence Régionale de Santé organisent le 1er décembre la journée mondiale de lutte contre le SIDA.

Le mot d’ordre cette année est :

Le VIH n’est ni sexiste ni raciste

La journée s’articule autour du thème : Femmes et VIH

Aujourd’hui, le VIH touche toutes les populations, ne fait aucune discrimination de sexe, de race ou d’orientation sexuelle, les femmes comme les hommes sont durement atteint-e-s par l’épidémie.

Les politiques de santé publique en direction des femmes sont encore trop peu importantes et celles-ci se retrouvent dans des situations souvent plus précaires en ce qui concerne l’accès à l’information et au traitement. Les femmes séropositives souffrent de multiples discriminations : sexisme, sérophobie, mais aussi racisme, ce qui rend leur vie avec le VIH beaucoup plus difficile.

Certaines associations se sont emparées de la question et sensibilisent les femmes sur la question des IST ou du VIH et ceci quelles que soient leurs origines, leur sexualité ou leur genre. Mais l’absence de politique de santé publique et les restrictions budgétaires ne les aident pas dans leur tâche.

Tout au long de la journée, diverses actions en direction du grand public seront proposées :

- 15h30 : Stand associatif : le bus Santé sera présent sur la place des Terreaux

- 16h30 : Marche : départ de la place Bellecour

- 17h30 : Rassemblement : sur la place des Terreaux, constitution d’une grande chaîne de solidarité - suivi par un pot de l’amitié

- 20h : Théâtre : FREDDIE par la Compagnie Mr Cheval & Associés - - Salle Victor Hugo (Métro Foch), entrée gratuite

De leur côté, l’association Écrans Mixtes et le Centre de ressources sur le genre de la Bibliothèque de Lyon, organisent à la bibliothèque de La Part Dieu, à 14h, une projection du film We were here (Nous étions là), documentaire sur les premiers cas du sida, quand la maladie était encore appelée le "cancer gay" (entrée libre).

GIF - 19.2 ko
WE WERE HERE - NOUS ÉTIONS LÀ
Un film de David Weissman et Bill Weber - USA - 2011 - 1h30 - Documentaire - Couleur & NB

Le film We were here, réalisé par David Weissman et Bill Weber en 2011, montre comment la ville de San Francisco, symbole de liberté individuelle et sexuelle, a été dévastée par l’épidémie mais aussi comment les habitants y ont fait face de manière exemplaire. Très vite, San Francisco devient, en effet, un modèle pour la prévention et l’accompagnement des malades. La tradition activiste de la ville et l’extrême solidarité de la communauté gay ont permis de surmonter l’homophobie ambiante et les lacunes en matière de santé publique.

La projection sera suivie d’une rencontre avec Jean-Baptiste Carhaix, photographe témoin des premières mobilisations face au sida à San Francisco.


 
PUBLICITE