Tourisme

Visiter Oslo

- Mis à jour : 8 juin 2014 , par Jean-Benoit RICHARD

Entre mer et montagne, la capitale de la Norvège se niche au fond d’un profond fjord qui sert de trait d’union entre les quartiers de la ville. Pour avoir un bon aperçu d’Oslo, il faut donc explorer ces deux univers.

La ville

Le centre-ville offre de jolies opportunités de promenades à pied. La gare ferroviaire Sentral constitue un bon point de départ pour aller visiter l’Opéra, la forteresse d’Akershus, la cathédrale Domkirke, remonter Karl Johans gate, les Champs-Elysées d’Oslo, le château royal Slottet, l’Hôtel de Ville Rådhuset, et terminer à la terrasse d’un des nombreux cafés de la nouvelle marina Aker Brygge.

Si vous avez du temps, montez en métro jusqu’au tremplin de ski de Holmenkollen. Visitez le musée du ski, et admirez le panorama exceptionnel : vous embrasserez la ville et le fjord sur 360°. A la descente, laissez de côté le métro pour le retrouver quelques stations plus bas, et parcourez les rues du quartier pour admirer les superbes maisons de bois, qui allient tradition et modernité.

Le fjord

JPEG - 211.7 ko
Promenade sur le fjord

La mer fait véritablement partie intégrante de la cité. Ne vous privez pas du plaisir d’une promenade en bateau dans le fjord pour découvrir le charme et la tranquillité des petites îles. De nombreuses formules sont proposées, au départ du quai de l’Hôtel de Ville.


Au pire, si vous ne disposez que d’un temps très limité, pour avoir une rapide impression de cette ouverture sur la mer, empruntez la petite vedette qui fait la navette entre le quai de l’Hôtel de Ville et la presqu’île de Bygdøy.

Les musées

En la matière, les ressources d’Oslo sont nombreuses. Le plus fameux est probablement le musée Munch, qui présente la plus importante collection d’oeuvres du célèbre peintre, considéré comme l’un des pionniers de l’expressionnisme dans la peinture moderne.

Plusieurs musées à caractère maritime, témoins de l’intime lien entre les norvégiens et la mer, sont installés sur la presqu’île de Bygdøy. Le musée du Kon Tiki, par exemple, expose les différentes embarcations dont s’est servi l’anthropologue Thor Heyerdahl pour démontrer ses théories sur la circulation des peuples sur le globe.


JPEG - 153.6 ko
musée des bateaux vikings

Mais s’il est un musée à ne pas manquer à Oslo, c’est bien le musée des bateaux vikings, qui dispose d’une collection exceptionnelle de drakkars en très bel état de conservation.

JPEG - 196.4 ko

Enfin, consacrez un moment à explorer le musée des traditions populaires. Cet éco-musée présente des reconstitutions d’appartements norvégiens du XIXème siècle aux années 60, des commerces anciens, une épicerie, une station service,... Des maisons de bois de toutes les régions de Norvège sont conservées dans le parc, très agréable à parcourir à la belle saison. Il n’est pas rare d’y croiser un cortège de mariage dont les participants ont revêtu le costume traditionnel.

Toutes ces propositions, et bien d’autres, sont détaillées sur le site de l’Office du Tourisme d’Oslo : www.visitoslo.com

Le guide Oslo du Petit Futé, accompagné d’un plan de poche, vous sera d’une grande aide pour organiser votre séjour, et les technophiles pourront même installer sur leur smartphone ou tablette sa version mobile.


 
PUBLICITE