Des affiches choc pour dénoncer le suicide chez les homosexuels

- Mis à jour : 5 février 2015

Le 5 février, à l’occasion de la journée nationale de prévention du suicide, l’Inter-LGBT dévoile une campagne contre le suicide des personnes LGBT.

Pour l’Inter-LGBT, les statistiques sont connues depuis de longues années, et toujours aussi alarmantes : les personnes lesbiennes, gaies, bi et trans se suicident en moyenne 4 fois plus que le reste de la population. Pire, chez les adolescent-e-s, les violences homophobes sont la première cause de suicide. Alors, à l’occasion de la journée nationale de prévention du suicide, le 5 février, les militants ont décidé de cesser l’inaction en diffusant ce qu’ils appellent « des affiches choc pour dénoncer les mots qui tuent ».

Affiches

Deux visuels ont été élaborés avec l’aide de l’agence de publicité TBWA. Le premier suggère une femme en train de se tirer une balle dans la tête, le second évoque un homme qui s’apprête à sauter du haut d’un immeuble. « Ils mettent en scène, sans équivoque, les conséquences des violences subies quotidiennement par les lesbiennes, les gays, les bi et les trans », expliquent les porte-parole de l’Inter-LGBT. Et, pour enfoncer le clou, la baseline des visuels précise : « les personnes lesbiennes, gaies, bi et trans se suicident en moyenne 4 fois plus que le reste de la population, pas à cause de ce qu’elles sont mais à cause de ce qu’elles subissent au quotidien ! »


Radio

Cette initiative prolonge une première campagne menée par l’Inter-LGBT à l’automne, au cours de laquelle un spot radio avait été diffusé sur les antennes de certaines radios.


Spot Radio Campagne prévention suicide LGBT par Inter-LGBT

La Ministre de la santé, Marisol Touraine ouvrira, le 5 février, les débats de la Journée de prévention du suicide au ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes. A cette occasion, l’Inter-LGBT lui demandera de préciser les prochaines étapes de l’action qu’elle entend mener dans le cadre des programmes gouvernementaux mis en place.


 
PUBLICITE