8 mars, journée internationale des Femmes

La journée internationale de luttes pour les droits des femmes, qui se célèbre le 8 mars, est l’occasion d’une infinité d’événements organisés tous azimuths par des groupes de femmes militantes, et par ceux qui les soutiennent.

Au niveau mondial, les membres de l’ONU des Femmes ont choisi pour thème 2015 :

Autonomisation des femmes – Autonomisation de l’humanité : Imaginez

France

Dans notre pays, le chef de l’Etat recevra à l’Elysée 100 femmes pour un déjeuner-débat #EllesfontlaFrance. Mais surtout, Marisol Touraine ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des Femmes, et Pascale Boistard, secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes ont annoncé la publication de nombreuses données sur la situation en France en matière d’égalité femmes-hommes.

Dans un communiqué de presse commun, Marisol Touraine explique : « Ces éléments nous permettent de mieux comprendre la construction des inégalités ; elles montrent les éléments sur lesquels nous progressons et le chemin qu’il nous reste à parcourir. Ils sont un encouragement pour notre action. ». « Chacun doit pouvoir s’approprier ces données. L’évaluation des politiques publiques est pour nous une question de démocratie et de transparence. » a ajouté Pascale Boistard. « Alors que nous avons choisi de placer le 8 mars 2015 sous le slogan « #EllesfontlaFrance », la publication de ces données est aussi une façon de montrer à quel point les femmes contribuent au dynamisme économique et à la cohésion sociale de notre pays. » ont-elles conclu.

Visibilité lesbienne et lesbophobie

Dans cette même optique de quantification, SOS homophobie publie à l’occasion du 8 mars 2015 les résultats d’une enquête sur la visibilité des lesbiennes et la lesbophobie. L’association, qui lutte depuis de nombreuses années contre la lesbophobie, la gayphobie, la biphobie et la transphobie, fait ses recommandations : il faut témoigner pour visibiliser ce que les lesbiennes subissent, et se félicite que le mot "lesbophobie" soit entré pour la première fois dans le dictionnaire Le Petit Robert en 2014.

 

  • Manifestations

    Toute la richesse du 8 mars réside dans la multitude d’initiatives organisées localement par des groupes de femmes militantes, aux rangs desquels se comptent beaucoup d’associations de femmes lesbiennes. Petite sélection à Paris, Marseille et Strasbourg.

  • ... et sur le net

    Si vous n’avez pas le loisir de participer à l’une des nombreuses initiatives organisées à l’occasion de cette journée internationale de luttes pour les droits des femmes, suivez les hastags #8mars et #JDF et le compte @8mars.
    Tweets sur #8mars !function(d,s,id)var (...)


 
PUBLICITE