Soirée spéciale « homophobie » sur France 2

- Mis à jour : 16 mai 2017 , par Jean-Benoit RICHARD

France 2 se mobilise à l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie en proposant mercredi 17 mai à partir de 20h55 une soirée complète autour de cette préoccupante question de société.

Le déroulé de la soirée

20h55 : la fiction

Un téléfilm inédit intitulé Baisers cachés introduira le sujet. Il a été réalisé par Didier Bivel, et met en scène de grands noms du cinéma : Patrick Timsit, Bruno Putzulu, Barbara Schulz, Cartherine Jacob, Béranger Anceaux et Jules Houplain. Cette fiction a reçu notamment le prix de la critique au Festival de Luchon.


22h40 : le grand débat

Julian Bugier animera ensuite en direct un débat, en présence notamment de Patrick Timsit. Il reviendra largement, avec de nombreux témoins et experts, sur la situation douloureuse des jeunes homosexuels, souvent harcelés en milieu scolaire et parfois rejetés par leur cercle familial et amical. A l’heure où certains pays européens font de la lutte contre l’homophobie une question politique, les intervenants essaieront de comprendre pourquoi il est si difficile en France de faire entendre la voix des minorités sexuelles ?

Pour débattre, Julain Bugier sera entouré de :

  • Franck Riester, député et maire
  • Florent Thomassin, harcelé au collège à cause de son homosexualité, isolé dans un petit village de 400 habitants, il habite aujourd’hui au Refuge à Montpellier
  • Anna Ghione, a très mal vécu le coming out de son fils à 17 ans mais se bat, depuis, pour les droits des homosexuels
  • Serge Hefez, psychiatre, spécialiste de l’adolescence
  • Joël Deumier, président SOS Homophobie
  • Catherine Durand, assistante sociale, formatrice contre l’homophobie à l’académie de Versailles, elle se heurte parfois au manque de coopération des chefs d’établissement.
  • Hassan Jarfi, son fils a été tué parce qu’il était homosexuel. Depuis il s’engage pour les droits LGTB
  • Philippe Besson, l’écrivain a co-réalisé un documentaire fort « Homos la haine » parce qu’il avait été choqué par l’homophobie révélée par le mariage pour tous.
  • Amélie Georgin, mariée à Annick et mère d’une petite fille Garance conçue par PMA. Elle interviendra sur les difficultés, malgré le mariage pour tous, à être parent à part entière.

23h35 : film documentaire

Dans la foulée de ce débat, France 2 diffusera le film documentaire Les Invisibles, réalisé par Sébastien Lifshitz, qui a braqué sa caméra sur une génération d’hommes et de femmes homosexuels nés dans l’entre-deux-guerres, qui ont choisi de vivre, d’aimer et de lutter au grand jour, à une époque où la société les rejettait. Ce documentaire a été primé d’un César du meilleur documentaire en 2013.


Les prolongements

Pour donner encore plus d’impact et de résonance à cette œuvre et aux questions de société fondamentales abordées au cours de la soirée, France 2 traitera de la question de l’homophobie et de ses différentes problématiques dans plusieurs de ses programmes et éditions d’information. Patrick Timsit et Bruno Putzulu interviendront dans la chronique « C’est au programme » de Télématin, et les JT de France 2 consacrerons plusieurs reportages à la journée mondiale de lutte contre l’homophobie.

France Télévisions mettra aussi toute la puissance de ses réseaux numériques au service de cette journée mondiale. Un nouveau coup de projecteur sera donné à la plateforme de témoignages opérée par l’association SOS Homophobie et mise en place en 2014, à l’occasion de la diffusion sur France 2 du documentaire « Homos la haine ».

Enfin, les plateformes éducatives de France Télévisions francetv éducation et lesite.tv seront quant à elles parties prenantes, aussi bien en ligne que sur le terrain : utilisation d’extraits de la fiction et du débat ; mise à disposition d’outils et de supports pédagogiques pour une exploitation en classe ; organisation autour de la fiction de « master classes », en partenariat avec le Clemi, pour susciter le débat avec le public scolaire.

Comme l’a rappelé la chaîne dans le dossier de présentation de cette soirée spéciale, « la signature, par la Présidente de France Télévisions le 18 octobre 2016, de la Charte LGBT de L’Autre Cercle a été un temps fort illustrant l’engagement du service public contre toutes les formes de discrimination », cette soirée spéciale confirme une fois de plus cet engagement.


 
PUBLICITE